Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Ambigat

Avant de commencer notre A pour cette nouvelle édition du #ChallengeAZ et pour notre seconde participation, mon papa, Philippe (Histoire et Généalogie des Berrichons en Loiret) et moi-même avons décidé très naturellement de parler du Berry, notre terre ancestrale, tout au long de ce #ChallengeAZ.
Bon #ChallengeAZ à tous les participants et bonnes lectures !

Selon la plupart des auteurs, les Bituriges (Rois du monde) auraient quitté la basse Moselle (entre les massifs de l’Eifel et de l’Hunsrük) pour émigrer en Gaule vers -600/-650.
Ils s’installèrent dans le centre (Actuels Berry et Bourbonnais) avec pour capitale Avarich/Avaricum (Bourges). Plus tard, sans doute entre la guerre des Gaules et la période augustéenne, une branche, les Bituriges Cubi, resta sur place, alors qu’une autre, les Bituriges Vivisques, se détacha pour rejoindre les bords de la Garonne et fonder Burdigala (Bordeaux).

Ce peuple domina la Gaule au Vème siècle avant notre ère.
Selon Tite-Live (Hist. Rom., V, 34), vers -600, « au temps de Tarquin l’Ancien », roi légendaire de Rome, et de l’installation des phocéens à Marseille, le roi des Bituriges, Ambigat, aurait envoyé ses neveux Bellovèse et Ségovèse conquérir de nouveaux territoires.
Ségovèse se rendit sur les bords du Danube et dans les Alpes Illyriennes pour fonder un puissant empire.
Bellovèse se dirigea vers Rome. Après avoir défendu les Phocéens contre les tribus voisines, il franchit les Alpes, dispersa les Etrusques et fonda dans la vallée du Pô une bourgade qu’il nomma Mediolanum en souvenir du Mediolanum (i.e « au milieu du champ ») des Bituriges (Châteaumeillant dans le Cher). Cette bourgade devait plus tard devenir une des plus grandes villes de l’Italie : Milan.

Nos ancêtres Bituriges seraient ainsi à l’origine de la première invasion historique de la péninsule.

Leur nom est formé de Bitu, monde, et de rix, roi, et a donné celui de notre belle Province (Berry < Bituriges) et de sa capitale, (Bourges < Bituriges) avec traitement phonétique différent en roman selon l’accentuation.

Quant à Ambigat, son nom dériverait de ambi (autour, alentour, des deux côtés) et de catu (combat, bataille). Soit Ambi-gatus : qui combat des deux côtés.

Entre légende et vérité cette épopée est à jamais attachée à ce grand peuple celte et à l’histoire du Berry.

Philippe – Histoire et Généalogie des Berrichons en Loiret

Sources :
Delamarre Xavier, Dictionnaire de la langue gauloise – Errance – 2003 – pp. 41, 76 et 260.
Devailly Guy (sous la direction de), Histoire du Berry – Privat – 1980 – pp. 49 et ss.
Fichtl Stephan, Les peuples gaulois – Errance – 2012 – pp. 212 et ss.
Tortra Abel, Le Berry – Auxenfants – 1927 – pp. 149 et ss.
Carte : Wikipedia.

3 commentaires sur « Ambigat »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :